Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 15:41

Vous souhaitez faire un voyage culturel, un trekking avec vos enfants au Népal, Ladakh, Tibet ? Cela est bien sûr tout à fait réalisable et restera, pour la majorité des petites têtes blondes, une expérience inoubliable. Les rencontres avec les locaux et leurs enfants seront toujours une fête.

Bien que l’on aperçoive dans les rues des villes quelques enfants occidentaux très jeunes (- de 3 ans), cela reste marginal. Disons que 6/8 ans reste un age minimum  pour effectuer un séjour dans ces pays. Il convient tout de même d’apporter quelques restrictions et conseils afin que votre séjour se déroule le mieux possible. 

* Où que vous soyez un minimum d’hygiène s’impose. Toujours.

* Vérifiez que les enfants se lavent correctement et souvent les mains. La majorité des germes se transmettent par ce vecteur. Il existe des gels antiseptiques à utiliser sans eau. Utilisez les lingettes modérément car elles sont source de pollution.

* Les hôtels ne sont pas toujours équipés pour les enfants, il suffira de le préciser lors de votre réservation.

* Ces pays, dans les secteurs qui nous intéressent, n’imposent aucune contrainte de vaccinations mais le tétanos, diphtérie, hépatite b, méningite peuvent être conseillées. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre ambassade dans le pays visité.

* Pensez à leur protéger la peau, la tête et les yeux du soleil. Si à Katmandou, Pokhara, Chitwan, de simples lunettes de protection suffisent, vous aurez besoin, avec l’altitude (Lhassa, Leh ou en trekking), de verres de haute protection. Il en est de même avec les écrans de protection solaire. Préférez des manches et pantalons longs, la protection est optimale.

* Katmandou étant très poussiéreux et pollué, un masque anti poussières devant la bouche et le nez peut s’avérer utile. 

* Suivant la saison de visite (de mi-avril à début octobre) et les secteurs, les moustiques peuvent être agressifs et provoquer sur des peaux plus sensibles des démangeaisons et des rougeurs qui peuvent durer plusieurs jours. N’oublier pas d’apporter un répulsif efficace pour les parties du corps non couvertes. Pour la nuit, dans les secteurs plus propices, les hôtels installent des moustiquaires. Le paludisme, bien qu’en voie d’éradication, est toujours présent, durant la saison de  mousson, dans le sud Népal (Teraï). 

* Les fruits se mangent toujours pelés, avec des mains propres.

* L’eau de consommation doit provenir de bouteilles bouchées et cachetées. Eviter de boire au goulot. Idem pour les sodas. Eviter d’utiliser l’eau du robinet pour se laver les dents. Attention aux glaçons, demandez s’ils ont été confectionnés avec de l’eau purifier. Le thé est bouilli et ne devrait pas poser de problème. Le lait, en ville et dans les hôtels, provient de laiteries contrôlées. Si vous avez des doutes, vous trouverez sur place (supermarchés ou pharmacies) du lait en poudre recommandé pour les enfants en bas age.

* Les légumes doivent être bien cuits avant d’être consommés. Aujourd’hui, les légumes crus (salade, carottes, radis, concombres,…), présentés dans les restaurants pour les étrangers, sont nettoyés et aseptisés (permanganate ou iode). En cas de doute, demandez-le.

* Les glaces vous font envies ? Il est peut être préférable d’attendre votre retour. Celles du DDC Lainchaur de Katmandou sont excellentes (vanille et ananas) et contrôlées. Attention également à la fraîcheur des pâtisseries. Pour les biscuits ou autres aliments emballés, vérifiez les dates de validités.  

* D’un point de vue alimentaire, les plats locaux (Bal Bhat, Dhiro, Momo, Curry,…) sont excellents et normalement assez épicés, demandez-les sans épice à la commande. 

* Si vous vous déplacez, préférer les taxis à la promiscuité dans les bus.

* Vous avez décidé d’aller à Lhassa, à Leh ou de prendre de l’altitude. Ces villes sont situées au dessus de 3300 m. Ces hautes altitudes demandent un certain temps d’acclimatation pour les adultes et à fortiori pour les enfants. Elles sont déconseillées pour les enfants de moins de 13 ans. En trekking, l’acclimatation se fait sur plusieurs journées, ce qui réduit les problèmes liés à l’altitude. Prévoyez des étapes plus courtes et même un porteur (si moins de 30 kilos) pour chacun d'eux. Il existe au Népal des circuits qui ne dépassent pas les 3200 m. Avant de vous décider pour un circuit, demandez conseils auprès de votre médecin.

* Pour votre budget, les ½ tarifs enfants existent mais varient en fonction du lieu, de l’age et de l’interlocuteur.

 

Si vous souhaitez des précisions, contactez-moi a : info@lacompagniedesguidesdekatmandou.com

Bon séjour

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article

commentaires

Vos envies sont notre passion.

Envie de changer d'air, de prendre de l'altitude ; envie de découvrir et de connaître d'autres civilisations et d'autres cultures ? Vous vous souciez de le faire en accord avec les populations rencontrées...

Envie de rêver d'autres horizons ; envie d’expéditions, de trekkings au Népal ; envie de pratiquer vos activités montagnes préférées en toute sécurité avec un personnel qualifié ? Vous avez besoin d'une organisation française et d'un encadrement professionnels pour découvrir l'Himalaya (Ladakh, Zanskar, Nubra, Rupsu, Tibet) ?

Quelque soit votre niveau, vos attentes, vos rêves, ne vous posez plus ces questions, la Compagnie des Guides de Katmandou vous propose des programmes tout compris ou à la carte.

Découvrez les et partez en bonne Compagnie.

 

logo CGK

 

La Compagnie des Guides de Katmandou

Recherche

Aidez nous à vous aider

Vos questions, nos réponses peuvent intéresser d'autres personnes...
Soumettez-nous les !
himalco@gmail.com

Témoignages & Descriptifs