Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 Nous cherchions une agence pour organiser notre voyage au tibet. Nous étions 2 avec des souhaits : un trek de quelques jours, passer par le camp de base de l’Everest….
Nous avons découvert la C.G.K. la qualité des informations, la réactivité de Michel nous ont fait choisir la C.G.K comme agence. Juste avant notre départ Michel nous a contacté pour nous informer que l’ambassade de Chine ne délivrait plus de visa pour le Tibet jusqu’au 8 octobre 2009. Il fallait réorganiser notre séjour. Après plusieurs emails, Michel nous a proposé un séjour qui nous a permis de découvrir les Balcons de L’Annapurna et le Tibet.
Nous sommes partis de Marseille, pour arriver à Kathmandu le 2 octobre 2009. Niyma, notre guide, nous attendait à l’aéroport. Premier contact avec Kathmandu, ville surprennante par sa richesse culturelle et spirituelle. Le lendemain, départ à 7H30 pour Pokhara. Route très pitoresque. Nous sommes au Népal avec sa circulation. Sans ces aléas routiers, nous ne serions pas au Népal. Le 4 octobre départ pour 4 jours de Trek. Mingmar, notre porteur nous a rejoint. Durant, ces 4 jours de marche nous avons traversé des villages typiques ainsi que des ponts suspendus, monté et descendu des marches, rencontré une population qui s’accroche à leurs montagnes.Nous n’étions pas seul au milieu de cette végétation tropicale : les écoliers, d’autres trekkeurs et des caravanes d’ânes. Le 3ième jour, la pluie est venue perturber notre programme. L’Annapurna avait décidé de rester cacher derrière les nuages. Notre descente se fera sous la pluie en compagnie des sangsues. Nous remercions notre guide et notre porteur pour nous avoir fait découvrir une petite partie du Népal et permis que ce trek reste une très bon souvenir. Au revoir le Népal, bonjour le Tibet.
Malgré les aléas des routes coupées par les éboulements, nous arrivons au Pont de l’Amitié. Une frontière au bout du monde. Nous traversons la frontière pour retrouver de l’autre coté notre guide Migmar. C’est en 4x4, que nous allons rejoindre Lhassa. 10 jours sur les hauts plateaux tibétains. Nous quittons les forets tropicales pour la steppe. Direction Tingri : Premier contact avec l’altitude et la chaîne Himalayenne. La route s’élève rapidement jusqu’au premier col le « Tong la » 5200m. Tingri, petit village d’où nous pouvons admirer l’Everest et le Cho Oyu. Une piste qui traverse des petits villages authentiques et des paysages à couper le souffle nous conduit au camp de base du Toit du Monde. Nous croisons des paysans, des nomades et des yacks. Nous prennons conscience de la rudesse de la vie de ces hommes et ces femmes. L’Everest est presque à portée de main. Le froid est au rendez vous ainsi que les premiers signes du manque d’oxygène. Mais, le lever du solei sur l’Everest mérite ces efforts.
Nous rejoingnons Shigatse en passant par le col de Pang-La vue magnifique vue sur les 3 des 5 plus hauts sommets de la terre: Everest., Makalu, Lhotse. Siège des Panchen Lamas, Shigatse est une ville qui a conservé des vieux quartiers et son monastère « le Tashilumpo ». L’urbanisme à la chinoise commence à pointer son nez.
Notre voyage se poursuit vers Gyantse. Nous avons découvert un vieux quartier animé, qui mérite de s’y attarder. Du haut du sommet du stûpa la vue est magnifique sur la ville et sa vallée. Lhassa se mérite, il faudra encore passer des cols, contourner le lac Yandrok-Tso. Les neiges éternelles du Norzing Kansar se reflete sur l’eau turquoise du lac. La luminosité et les couleurs font le bonheur des photographes.
Lhassa, ses pèlerins qui lui permettent encore de garder son âme. Se promener dans la ville, croiser des pèlerins nous permet d’oublier que Lhassa devient une ville chinoise. L’encens qui brûle dans les monastères ambaume la ville. Les pèlerins circulent dans la ville faisant tournoyer leur moulin à prières, égréner leur malla (rosaire). Le spectacle de tous ces rituels nous interpellent et nous envoûtent à la fois. Lhassa est une ville qui demande qu’on s’y attarde afin de se laisser imprégner de l’admosphère qui règne. Le Tibet est un pays fascinant. Ses espaces sont d’une beauté exceptionnelle. Nous avons rencontré des hommes et des femmes chalereux, accrochés à leurs racines et leurs traditions.
D’avoir combiner ces deux expériences cela a dépassé nos attentes. Ce voyage a été magnifique. Nous remercions nos guides, nos accompagnateurs, Michel et la C.G.K de nous avoir permis d’allier expériences sportives, la culture et des rencontres. Nous reviendrons au Népal et nous passerons par la C.G.K pour leurs qualités professionnelles et humaines.

Muriel et José MARTINELLI (mujo@wanadoo.fr)

Partager cette page

Repost 0
Published by

Vos envies sont notre passion.

Envie de changer d'air, de prendre de l'altitude ; envie de découvrir et de connaître d'autres civilisations et d'autres cultures ? Vous vous souciez de le faire en accord avec les populations rencontrées...

Envie de rêver d'autres horizons ; envie d’expéditions, de trekkings au Népal ; envie de pratiquer vos activités montagnes préférées en toute sécurité avec un personnel qualifié ? Vous avez besoin d'une organisation française et d'un encadrement professionnels pour découvrir l'Himalaya (Ladakh, Zanskar, Nubra, Rupsu, Tibet) ?

Quelque soit votre niveau, vos attentes, vos rêves, ne vous posez plus ces questions, la Compagnie des Guides de Katmandou vous propose des programmes tout compris ou à la carte.

Découvrez les et partez en bonne Compagnie.

 

logo CGK

 

La Compagnie des Guides de Katmandou

Recherche

Aidez nous à vous aider

Vos questions, nos réponses peuvent intéresser d'autres personnes...
Soumettez-nous les !
himalco@gmail.com

Témoignages & Descriptifs