Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

pumori roland blogVoilà, un rêve enfin assouvi ! Kala Pattar et Camp de Base de l'Everest. Un peu difficile physiquement pour l'équipe de 9 sexagénaires que nous sommes (enfin, presque tous ...) malgré une minutieuse préparation dans nos Pyrénées. Le souffle fût très court depuis Gora Shep, le Diamox a circulé, mais la motivation grandissait à l'approche de nos deux objectifs. Et tout le monde est allé en haut, sauf un qui a rejoint Gora Shep sur un cheval, victime d'un grand coup de fatigue inhabituel chez lui, et pourtant le plus expérimenté en trekking népalais (5 à son actif). C'était notre porte-drapeau béarnais (pour la photo en haut), il a été confié (le drapeau, pas le monsieur !!!) à une autre béarnaise qui l'a emmené jusqu'aux sommets. Et nous avons fait les photos.


Les paysages sont somptueux, faut dire que le soleil a été de la partie, sauf pendant la journée d'acclimatation à Namché Bazar. En onze jours aller-retour depuis Lukhla, nous en avons pris plein les yeux ! Pas trop du côté de l'estomac ... Nourriture sherpa, on comprend pourquoi ils ne sont pas obèses ! Heureusement, un petit Ricard mais que jusqu'à 4.000 m, était notre petit plaisir car l'assiette qui arrivait ne flattait pas nos papilles ! Nous sommes un peu déformés culinairement parlant dans le Sud-Ouest ! Ambiance excellente néanmoins, et très conviviale et organisation parfaite avec un ou deux guides devant, un sherpa en accordéon et un sherpa serre-file. Parfois, l'équipe était très étalée et le regroupement avait lieu à midi et à l'arrivée. Marcher seul en méditant ... A quoi d'ailleurs, puisqu'on oublie tout dans ce trek ? Par contre, aucun contact avec la population locale, mais est-ce l'objectif ? Quelques photos d'enfants ou d'adultes à la va-vite, et du namasté en veux-tu en voilà. Ainsi, ils voyaient que nous étions du pays !!!!!!!!!!!
Descente longue et rapide jusqu'à Lukhla en 3 jours, fin du trek, tous très satisfaits et certains plein de bobos (toux, bronchite, diarrhée, fourmillements). Rien que de très normal, tout cela sera vite dissipé dans quelques jours. Si les repas furent frugaux pendant le trek (ce sont des menus-type dans les lodges), nous nous sommes très largement rattrappés lors de la soirée offerte par Michel et son équipe dans un très bon restaurant de Katmandou, avec spectacle local s'il vous plaît ! Plats népalais, mais de grande qualité et en abondance. Un grand souvenir !

Retour en Béarn, on défait les sacs (la CGK nous a fourni les sacs du trek, nous avons apprécié), reprise du boulot pour deux d'entre nous, classement des photos pour les autres avec visite chez le médecin pour certains. Mais tout va bien ! Il est difficile de revenir dans un pays de riches quand on a cotoyé la misère, mais notre système économique va très vite nous ré-enrôler, de gré ou de force.

Trek inoubliable, aucune fausse note et bien pris en charge par la CGK. Je recommanderai à mes amis du CAF ou à d'autres !

 

Roland Estrem-Monjouste (quemdassat@free.fr)

 

Témoignage de Yannick Batard (même groupe de trekkeurs).

 

Trek Kala Pathar et Chomolungma Base Camp Octobre 2010.

 

Compte tenu de la réputation de haute fréquentation de ce trek je n'éprouvais pas de motivation particulière pour le faire. Je me suis tout de même décidé car l'occasion m'a été offerte de me joindre au projet de Roland . Je reconnais à posteriori que l'aventure vaut largement la peine, même si effectivement on rencontre bon nombre de "trekkers" de nombreuses nationalités sur le chemin. Certains sont particulièrement sympathiques et d'autres pas. Les montagnes sont magnifiques. Nous avons eu la chance il est vrai de bénéficier d'un trés beau temps. Quelle doit être la déception de se trouver à Gorak Shep sous un ciel couvert ne permettant pas la vue sur les sommets. Le circuit qui fût aménagé en cours de route, en passant à l'aller par Dingboche au lieu de Pheriche, puis au retour en passant par Pheriche, Pangboche et détour par Phortse et le Mong La, est sans aucun doute le plus intéressant.

Le chemin est bon et le "trek" est court (11 jours). C'est du plat népalais (succession de montées et descentes). Attention à l'aller à gérer vos efforts en prévision de l'altitude et tout se passera bien. Il y a une nuit à Lobuche 4 900 m et deux nuits à Gorak Shep 5 140 m.

Merci à la CGK, Michel, Nigma Sherpa, Migma Sherpa (adepte des mantras en marchant - Um Mane Padme Hum), Dan Sherpa et nos porteurs... pour l'organisation, l'assistance, la disponibilité et la bonne humeur permanente.

 

Bon souvenir.   

 

Yannick   (yannick.batard@orange.fr)
 

 

 

 



Partager cette page

Repost 0
Published by

Vos envies sont notre passion.

Envie de changer d'air, de prendre de l'altitude ; envie de découvrir et de connaître d'autres civilisations et d'autres cultures ? Vous vous souciez de le faire en accord avec les populations rencontrées...

Envie de rêver d'autres horizons ; envie d’expéditions, de trekkings au Népal ; envie de pratiquer vos activités montagnes préférées en toute sécurité avec un personnel qualifié ? Vous avez besoin d'une organisation française et d'un encadrement professionnels pour découvrir l'Himalaya (Ladakh, Zanskar, Nubra, Rupsu, Tibet) ?

Quelque soit votre niveau, vos attentes, vos rêves, ne vous posez plus ces questions, la Compagnie des Guides de Katmandou vous propose des programmes tout compris ou à la carte.

Découvrez les et partez en bonne Compagnie.

 

logo CGK

 

La Compagnie des Guides de Katmandou

Recherche

Aidez nous à vous aider

Vos questions, nos réponses peuvent intéresser d'autres personnes...
Soumettez-nous les !
himalco@gmail.com

Témoignages & Descriptifs