Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 15:16

La rumeur circulait depuis quelques semaines mais elle s’avère dorénavant fondée. Il ne sera plus possible de trekker seul. Sur tous les itinéraires, vous devrez, à partir de septembre 2012, être accompagné d’un guide ou d’un porteur. Ce choix a été fait pour assurer la sécurité des marcheurs. Que vous soyez seul ou en groupe, vous devrez passer par les services d’une agence agréée par le gouvernement et partir sur les sentiers soit avec un guide, soit avec un porteur.

C’est à la suite du meurtre de la trekkeuse belge sur le Langtang, d’autres cas de disparition et de la pression des ambassades que cette décision a été prise.

Bon trekking

 

Le Yéti

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 09:45

Avec le printemps 2012, le tarif d'entrées dans les parcs nationaux, les réserves, les zones de conservation ont été augmenté.

 

Le Tour du Manaslu n'est plus soumis à restriction.

 

Nouveaux tarifs en vigueur au 18 juin 2012

 

Dans les parcs nationaux

 

Chitwan National Park : entrée 750 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Sagarmatha National Park : entrée 3000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Bardiya National Park : entrée1000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Khaptad National Park : 3000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Langtang national Park : entrée 3000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Makalu-Barun National Park : entrée 3000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Rara National Park : entrée 3000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Shey- Phoksundo National Park : entée 3000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Shivapuri National Park : entrée 250 rps

 

Dans les réserves naturelles

 

Koshi Tappu Wildlife Reserve : 1000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Parsa Wildlife Reserve : entrée 1000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Sukla Phanta Wildlife Reserve : entrée 1000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans

 

Dans les Zones de Conservation

 

Annapurna C.A.P : entrée 2000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Kanchenjunga C.A.P : entrée 2000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Manaslu C.A.P : entrée 2000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Gaurishankar C.A.P : entrée 2000 rps, gratuit pour les moins de 10 ans
Dhorpatan C.A.P : entrée 3000 rps

 

Bon trekking

 

Le Yeti

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 17:02

Comme tous les accidents qui surviennent en montagne, le MAM (Mal Aigu des Montagnes) n’est pas une fatalité mais l’aboutissement d’une chaîne dont les événements qui la composent résultent de mauvaises analyses ou de mauvais comportements, chacun s’ajoutant et s’amplifiant jusqu’à l’accident. Le thème de ce post traite des raisonnements qui conduisent à l’accident.

 

J’ai repris tous les symptômes annonciateurs du MAM ainsi que les conséquences sur :

- http://www.lacompagniedesguidesdekatmandou.com/acclimat-1.php

- http://www.lacompagniedesguidesdekatmandou.com/acclimat-2.php

- http://www.lacompagniedesguidesdekatmandou.com/pathol-1.php

- http://www.lacompagniedesguidesdekatmandou.com/pathol-2.php

Avec l'altitude, il faudra être à l’écoute de son corps et avoir surtout conscience que tous les signes  ressentis comme anormaux sont des alarmes annonçant un danger. Dans la vie courante, lorsqu’une alarme se déclenche, le comportement logique veut que l’on recherche et agisse sur le facteur déclenchant. En altitude, cette logique est souvent occultée par un excès de confiance, par le prix du séjour que l’on veut réussir, par le but à atteindre absolument, ...

Un MAM survient le plus souvent au dessus de 3000/3500m, une zone à partir de laquelle les facultés d’analyse peuvent être et sont souvent altérées ou amoindries par l’effort et l’altitude. Même si certaines de ces signaux (maux de tête, insomnie) ne sont encore que des clignotants de rappel, leur déclenchement et surtout l’accumulation de symptômes (maux de tête, fatigue excessive, incohérences comportementales - voir les liens ci-dessus-) doivent être pris extrêmement au sérieux et susciter une vigilance accrue. Sur les sentiers, dans le lodge ou sous la tente,  il est très facile de se convaincre et de convaincre les personnes autour que ce n’est rien, qu’un MAM, ça n’arrive qu’aux autres, ceux qui ne sont pas entraînés. Cela devient encore plus tendancieux lorsqu’on est dans un groupe et l’on ne veut pas être la personne qui ralentit l’avance ou ne l'on ne veut pas montrer un "signe de faiblesse" au reste des participants…

En charge d’un groupe, le guide ne pourra pas toujours s’apercevoir de ces symptômes si rien ne lui est annoncé et les symptômes cachés (l’aspirine ou le paracétamol peut réduire l’apparence du malaise). Si la première erreur est de se cacher sa propre souffrance, la seconde sera de n’en parler à personne et de continuer la progression en altitude avec ces maux non traités. Attention danger, la mort survient en bout chaîne.

Si le MAM et tous les procédés d’acclimatation sont connus de la plupart des trekkeurs et grimpeurs, les cas de personnes encore ignorantes ne sont pas rares. Elles se retrouvent surtout parmi ceux qui ont décidé au dernier moment, souvent à Katmandou, de se lancer dans un parcours en altitude. Dans une situation exceptionnelle, le marcheur occasionnel peut interpréter ces symptômes d’altitude comme normaux (ce qui est effectivement vrai mais annonciateurs d’une mauvaise acclimatation) et de continuer sa progression vers l’accident…

Les personnes ayant connaissance des symptômes mais étant très entraînées (sportifs) peuvent être sujettes au MAM sans même sans rendre totalement compte. Ce sont les plus difficiles à déceler et souvent trop tard. L’acclimatation est un processus d’adaptation à l’altitude, à une baisse de la pression atmosphérique, à une réduction significative de l’oxygène. Ce processus d’adaptation du corps à l’altitude est assez lent et s’applique à tout le monde. Une personne entraînée ne ressent pas la fatigue musculaire qui réduit une allure de montée et peut "brûler" les étapes nécessaires à l’adaptation.   

Pour la personne incluse dans un groupe, il convient donc de ne pas s’isoler, de parler de ces sensations et maux ressentis, de partager le ressenti, … Le guide ou l’organisateur prendra ou devrait prendre les bonnes décisions.

Seul, il suffira de ne pas tricher avec ses propres limites et de prendre la décision d’arrêter la progression et de redescendre finir son acclimatation. La montagne sera toujours là ; vous, en insistant, peut-être pas…

Pour le sportif, il sera nécessaire de prendre un rythme de "croisière" pour parachever son acclimatation avant de tenter une montée et une redescente rapide d’un col ou d’un sommet.

Bonne montagne

Le Yeti

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 09:28

Après les quelques mois difficiles fin 2011 et le blog devrait reprendre son rôle informatif.

Quelques petits changements dans l'agencement des articles du blog vont intervenir :

Les articles techniques (acclimatation, protection contre le froid & le soleil, Maux liés à l'altitude, ...) ne sont plus repris sur le blog. Vous les retrouverez sur http://www.lacompagniedesguidesdekatmandou.com en plus de tout un contenu commercial (trekkings, trekking peaks, expéditions, activités montagne et culturelle, ... qui y apparaitra fin avril/début mai 2102.

Le blog deviendra un support d'informations plus générales, de descriptifs d'itinéraires, de photos, de témoignages et bien sûr un lieu d'échanges concernant l'Himalaya et aux activités liées à cet espace.

 

Je vous remercie de votre confiance.

Bon Himalaya

 

Le Yeti 

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 16:00

Attention, pour éviter tout amalgame, le site : lacompagniedesguidesdekatmandou.fr n'a aucun lien avec ce blog. Il s'agit bien évidemment de tout autre chose ayant très peu à voir avec l'original : lacompagniedesguidesdekatmandou.com, en cours de rénovation (pour fin juin 2012).

Merci de votre confiance

 

Le Yeti

 

 

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 10:17

Ceux qui sont sortis de Thamel au cours de ballade citadine ont pu constater un nombre important de chiens. Ces bêtes émaciées aux poils en lambeaux hantent les rues de la ville en assez grand nombre.

Si durant la journée, ces quadrupèdes paraissant inoffensifs sont calmes et le plus souvent étalés sur la chaussée, les trottoirs ou dans les caniveaux, il n’en est plus de même dès que soleil est tombé. Le Népalais a déserté la rue, le chien en prend possession en bandes. Chacune dispute leur territoire à grands coups de vocalises. La nuit devient alors le lieu de véritables concerts d’aboiements et il faut un sommeil vraiment lourd pour parvenir à le trouver.

Si vous avez décidé de faire du sport (vélo ou course à pied) tôt le matin pour éviter la pollution et la circulation, vous tomberez assurément sur ces bandes errantes. Normalement, les chiens ne devraient pas réagir à votre passage si vous les ignorez ? S’ils sont surpris ou si vous leur faites face, leur comportement deviendra vite agressif et, l’effet de bande aidant, vous serez illico entouré de bêtes vous grognant et aboyant, regardant vos mollets blancs d’un œil désireux. Plus vous les affronterez, plus ils seront agressifs. La situation devrait faire rire le Népalais qui vous regarde. N’attendez pas de l’aide, vous ne l’aurez pas. Le mieux est donc de faire profil bas au premier grognement et de s’éloigner discrètement et sans tumulte de la meute.

Depuis 2010, une action a été mise en place pour libérer la rue des ces chiens. Des fourrières récupèrent les animaux.  Je ne pense pas qu'ils soient éliminés mais je n’ai aucune idée de ce qu’ils deviennent pas la suite.

Bon séjour

 

Le Yéti

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 12:55

Cette formalité pour entrer au Népal qui peut se prendre auprès des ambassades et consulats népalais à l'étranger ainsi qu'à votre arrivée à l'aéroport de Katmandou change assez régulièrement (prix & forme de demande). Pour ne plus être pris au dépourvu, avoir les n° de téléphone, l'adresse, connaître les lois qui encadre tout ça... et même télécharger les formulaires de demande avant votre arrivée, je vous mets en lien (dommage pour les francophones, c'est en anglais) le site officiel du ministère de l'intérieur népalais : http://www.immi.gov.np/. Le site n'est pas très ergonomique et il faudra chercher les informations qui vous intéressent

Une chose qui n'est pas écrite dans les textes mais qui est d'une pratique même pas cachée : si vous voulez l'obtenir rapidement, on vous facturera sans facture 500 rps au guichet.

Vous y trouverez également des infos sur les trekkings, les différents prix selon les secteurs et les saisons,...

Bon séjour

Le Yéti

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 10:49

Ces constatations ne sont pas officielles, elles sont faites de visu et après discussions avec des personnes.

 

Cette année la saison touristique a commencé tard. Les mois de février & mars, pourtant beaux, n'ont pas attiré grand monde. Les personnes ont commencé à vraiment arriver en nombre vers le 25/03. La fréquentation du mois d'avril  a été bonne voir importante, créant à certaines dates, des problèmes au niveau des l'hôtels... Fin avril est déjà beaucoup plus calme (orages précoces). 

 

Sur les trekkings, aucun problème à signaler au niveau des lodges ou des annulations de vol. Une ou deux chutes de neige assez importantes sur les massifs à la mi-avril ont pu contraindre les trekkeurs à la prudence (passage des hauts cols).

 

Plusieurs personnes m'ont questionné mais aucune animation n'a été programmée ce printemps dans le cadre de cette Année du Tourisme. Peut-être pour cette automne (je n'ai aucune information à cette heure). Pour le visa, 2 personnes m'ont dit avoir lu que le visa serait gratuit cette année spéciale ou gratuit à vie si c'est le deuxième voyage au Népal. J'ai été surpris de ces dires mais rien de ce genre n'est prévu à ma connaissance et les arrivants ont bien pris un visa pour entrer dans le pays  ...

 

Beaucoup de personnes ont été assez surpris de trouver une ville (toujours aussi) sale. Idem pour la rivière Bagmati à Pashupatinath... 

 

Pas de grève ou de manifestation sur cette période (la première grève depuis plus d'un an était le 26/04) rassurant de nombreux touristes.

 

La circulation dans la capitale (et ailleurs) demeure toujours très anarchique bien qu'il y ait beaucoup plus de contrôles de police. Des sens de circulation ont été installés dans Thamel (respectés quand la police surveille et verbalise) mais ca reste encore assez dangereux si on a pas l'habitude.

 

Cette année a vu par contre l'augmentation du prix d'entrée de Bhaktapur. De 10$ (autours de 720 rps l'an dernier) à 1100 rps (+ de 15$ au cours actuel) sans réel changement (des barrières ont cependant été rajoutées n'autorisant que la circulation piétonne sur certaines parties. Idem à Darbar Square de Katmandou en 2011 et déjà fait depuis quelques années à Patan).

Les restaurants de Thamel ont vu leur carte pas mal augmenter (30 à 40% entre décembre 2010 et février 2011). Idem pour les supermarchés de cette zone. Cela est peut-être dû à l'augmentation du prix des produits alimentaires de base (cependant l'augmentation constatée sur certains produits n'est pas reprise dans des magasins népalais). 

 

En attendant la saison automnale...

 

Bon séjour

 

Le Yéti

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 12:39

Je viens de recevoir l'info (09 mars 2001) mais la décision date du 1er février 2011. Il est désormais impossible d'obtenir un visa express (1 ou 3 jours) pour le Tibet pour les ressortissants français. Une attente d'au minimum une semaine sur Katmandou est maintenant requis.

 

Aucune durée précisée pour cette nouvelle disposition, aucune explication quant à ce changement

 

D'autre part, le Tibet est fermé aux étrangers pour le mois de mars 2011 (craintes de manifestations).

 

Bonne séjour

 

Le Yéti

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 04:48

Suite aux nombreuses annulations de vol entre Katmandou/Lukla/Katmandou pour cause de mauvaises conditions climatiques dans la semaine du 13 au 20/11, beaucoup de trekkeurs, que ce soit à Katmandou ou à Lukla, dans l’énervement ambiant, se sont posés une question : Pourquoi dois-je rester 4 jours sur le tarmac alors que d’autres, tout juste arrivant, peuvent partir ?

Les explications étant assez succinctes et difficiles à obtenir, je vais m'efforcer d'être le plus clair possible.  L’heure des vols étant aléatoire, disons qu’en conditions normales, vous devriez normalement partir sur le n° de votre vol dans le jour donné : 1er vol, 2ème vol du... Ce classement journalier n'est pas inscrit sur votre billet mais il se comprend en fonction de votre heure d'embarquement. Si votre avion ne part plus, vous êtes automatiquement placés sur une liste d’attente et la compagnie devra vous installer sur des sièges vacants (ils ne sont pas nombreux en pleine saison dans un avion de 15 places) sur des vols existants. Comment et dans quel ordre sont-ils attribuer ? Bonne question à laquelle je n’ai pas eu de réponse. Des vols supplémentaires peuvent également être rajoutés dans la limite des créneaux de vol (le matin) et des engins existants. Même avec la reprise des vols réguliers, plus rien n’est sûr et l’attente peut durer parfois assez longtemps. Les groupes seront également avantagés, ainsi que les personnes trekkant avec une agence. Il y a bien sûr pas mal de passe-droit et connaître quelqu’un arrange pas mal de chose. Certaines agences gérant des compagnies aériennes locales rapatrient en priorité leurs clients ou groupes rajoutant un peu plus d’incompréhension, d’énervement et un sentiment d’injustice…

Il ne sert à rien de s’énerver (même si ça peut faire du bien). C’est ainsi, vous n’y changerez rien. Alors prenez votre mal en patience et dites vous que vous n’êtes pas seul à subir les annulations.  

 

Bon trek

 

Le Yéti 

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article

Vos envies sont notre passion.

Envie de changer d'air, de prendre de l'altitude ; envie de découvrir et de connaître d'autres civilisations et d'autres cultures ? Vous vous souciez de le faire en accord avec les populations rencontrées...

Envie de rêver d'autres horizons ; envie d’expéditions, de trekkings au Népal ; envie de pratiquer vos activités montagnes préférées en toute sécurité avec un personnel qualifié ? Vous avez besoin d'une organisation française et d'un encadrement professionnels pour découvrir l'Himalaya (Ladakh, Zanskar, Nubra, Rupsu, Tibet) ?

Quelque soit votre niveau, vos attentes, vos rêves, ne vous posez plus ces questions, la Compagnie des Guides de Katmandou vous propose des programmes tout compris ou à la carte.

Découvrez les et partez en bonne Compagnie.

 

logo CGK

 

La Compagnie des Guides de Katmandou

Recherche

Aidez nous à vous aider

Vos questions, nos réponses peuvent intéresser d'autres personnes...
Soumettez-nous les !
himalco@gmail.com

Témoignages & Descriptifs