Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 04:00

A ce niveau là rien n’est obligatoire (ou presque) mais il convient de nuancer. En plus du travail, vous avez apprécié une prestation (guide, portage, …), un service, un bon repas, … il est d’usage de laisser un pourboire. Voila à peu près ce qui se fait : pour un guide ou un porteur sur plusieurs jours et en fonction du nombre de trekkeurs (entre 500, 2000  roupies) ; au restaurant (entre 20 et 50 roupies) ;  pour un service (entre 5 et plus, cela dépend du service rendu et qui le rend) ; pour un chauffeur, s’il vous conduit sur plusieurs journées (100 roupies et plus suivant le nombre de journées). Pour les guides ou porteurs, du matériel (veste, fourrure polaire, pantalon, chaussures,…) pas trop usagé, en fin de trekking, est également apprécié et utile. Mais je le répète, rien n’est obligatoire.

 

Pour les dons et donations, ils sont surtout demandés dans les temples bouddhistes, les hindous étant dans la plupart des cas interdits aux non hindous. Là aussi rien d’obligatoire (une urne est seulement mise à votre disposition), les dons servent à l’entretient et au fonctionnement des temples et monastères. S’il vous semble que vous donnez pour rien, allumez une lampe à beurre, vous ferez une offrande de lumière utile aussi bien à vous qu’au monde. Sachez que dans les temples, les monatères et les hermitages, en montagne, vous serez mis devant le fait accompli avec un tarif fixe (normalement 100 roupies/personne) pour la visite. La routine et des dons exagérés en ont fait presque une obligation même si ces lieux ne sont plus utilisés à des fins spirites mais uniquement touristiques.

 

Au niveau des sâdhus, sur les lieux touristiques, la photo peut se payer très cher. Beaucoup d’entre eux en ont fait leur business (et dire qu’ils ont renoncé à tout). Bon nombre de ces temples vivants ne sont pas plus sâdhus que vous ou moi. La tikka qu’ils vous mettent sur le front n’est également pas gratuite. Il y a même inflation sur le rouge de base. Pour ne pas vous trompez, observez s’ils s’adressent également aux locaux. Eux savent à qui ils ont à faire et ce qu’ils donnent (5 à 10 roupies en moyenne). Ca reste cependant pour les occidentaux une pratique qui n’a pas grande valeur à part d’être exotique.

 

Quant aux aides, puisque vous serez également sollicité dans la rue, évitez absolument de donner. Beaucoup de femmes (sur Thamel) qui montrent leur enfant jouent uniquement sur la corde sensible. Il est plus facile de demander que de travailler (surtout pour les hautes castes).

J’ai vu des occidentaux tout heureux de donner 100 roupies (environ 1 euros) à un gamin mendiant dans la rue. Une bonne action pensent-ils ? Le salaire journalier d’un travailleur (pour 8 à 12 h de travail) dans les champs est d’environ 300/400 roupies. 100 roupies juste à la demande n’incite guère au travail.

La pratique est culturelle et se fait même au niveau des états. Je n’en citerai pas mais sous le couvert d’aides cela permet avant tout de maintenir le pays dans un besoin qui facilite l‘ingérence et des implantations à des fins très intéressées. Ca arrange beaucoup plus (au niveau géostratégique, économique, politique) ces pays donateurs que le Népal (ou quelques personnes au Népal).

Si vous voulez absolument donner, ne donnez pas pour rien et demandez un service en échange (voir ci-dessus le premier point).

 

Vous voulez sponsoriser les études d’un Népalais, une famille qui vous a invité,…. Cela demande un bon suivi car votre participation donnée en toute confiance peut être détournée à d’autres fins. Demandez toujours en retour des résultats. Pour les familles, l’incitation à ne vivre qu’avec cela est grande et c’est surtout plus facile que de se lever le matin. Le choix sera vite fait et cette dépendance ne pose guère de problème de conscience (c’est à peine détourné de l’usage premier mais ça s’appelle chez les hindous : jajmani). Beaucoup préfèreront laisser leur travail et vivre comme cela. Votre compassion en sera très flattée mais les effets, sur du long terme, dans la famille peuvent être assez néfastes.

 

 Ne vous improvisez pas docteur sur les sentiers si vous ne l’êtes pas. Donner un médicament qui semble inoffensif sur votre organisme peut ne pas l’être sur des personnes peu habituées. Et s’il faut vraiment donner pour vous sentir mieux, donnez un placebo, il n’y a aucun risque. Evitez absolument de donner des sucreries aux gamins, le coût de soins chez le dentiste est élevé et ils ne sont pas encore installés dans tous les villages. Evitez aussi de donner des crayons ou des cahiers sans aucune contrepartie car cela devient vite un dû ou une obligation.

 

Si vous visitez des hôpitaux, écoles, orphelinats, … les dons en matériels sont plus utiles que des dons d’argent qui peuvent être facilement détournés.

 

Si vous êtes invité dans une famille, les Népalais apportent et donnent normalement des fruits ou une bouteille de soda,…

 

Bien sûr, certaines (beaucoup) personnes sont réellement dans le besoin, mais là aussi observez qui elles mendient et qui donnent. Ca ne trompe pas et 5 ou 10 roupies pas plus, pour rester dans le cadre du pays.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article

commentaires

Vos envies sont notre passion.

Envie de changer d'air, de prendre de l'altitude ; envie de découvrir et de connaître d'autres civilisations et d'autres cultures ? Vous vous souciez de le faire en accord avec les populations rencontrées...

Envie de rêver d'autres horizons ; envie d’expéditions, de trekkings au Népal ; envie de pratiquer vos activités montagnes préférées en toute sécurité avec un personnel qualifié ? Vous avez besoin d'une organisation française et d'un encadrement professionnels pour découvrir l'Himalaya (Ladakh, Zanskar, Nubra, Rupsu, Tibet) ?

Quelque soit votre niveau, vos attentes, vos rêves, ne vous posez plus ces questions, la Compagnie des Guides de Katmandou vous propose des programmes tout compris ou à la carte.

Découvrez les et partez en bonne Compagnie.

 

logo CGK

 

La Compagnie des Guides de Katmandou

Recherche

Aidez nous à vous aider

Vos questions, nos réponses peuvent intéresser d'autres personnes...
Soumettez-nous les !
himalco@gmail.com

Témoignages & Descriptifs