Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 10:00

Il fallait s’y attendre. La poussière n’est pas encore retombée que les vautours se posent sur les gravats épiant le chaos pour en extraire ma moelle.

 

Au niveau international et dans une course à l’humanitaire très intéressé, l’Inde et la Chine rivalisent d’actions bien visibles pour savoir qui aura (ou obtiendra) l’hégémonie du pays à la sortie du chaos. Les tensions entre pays percistent même dans l'urgence. Sous la pression de la Chine, les autorités auraient refusé qu’une équipe de sauveteurs taiwanais entre sur le territoire. Les secouristes indiens accusent les secouristes pakistanais de donner de la vache (sacrée) à manger aux sinistrés. (c'est dit mais impossible à vérifier)

 

Au niveau national, le gouvernement népalais, toujours tant "aimé" des Népalais, poursuit son incapacité à faire face à l’événement (l'annonce a été faite par le 1er ministre). Après une absence totale d’organisation, la colère commence à monter dans les populations qui se sentent abandonnées. Les annonces ne sont pas suivies de faits et les Népalais s’impatientes.

Il est impossible de vérifier les faits ou de recouper les infos mais il semblerait que des cas de corruption active et de distributions préférentielles soient déjà signalés un peu partout. Les messages (même s’ils peuvent être écrits dans l’émotion et le désespoir, témoignent d’un état d’esprit) abondent dans le sens de ne pas passer par le gouvernement pour les aides :

"Please don't give donations and relief to Nepalese government in the name of earthquake. If you want to give, give to the people. None of the foreign aid has been received by the victims in affected areas..If any one wants to donate, donate to the area which has been effected, else you are making the dirty politicians reacher by adding more funds in their bank account.”

Ou bien :

(UK channel 4 news clip- Jonathan Miller foreign news correspondent reported live from Ktm) : "we have learnt tonight from none other than a Nepalese member of parliament that there is a backlog of aid build up in Tribhuvan International Airport customs hall. This relief aid is not getting out. Worse than that the intention of the government is to tax this aid. We have also learnt from this MP that the direct aid money that has been coming into this country is no longer just to be able to be distributed by those who are working in the field, but will be channelled apparently through a government fund and the parliament has consented to doing this. This raises questions or suspicions i should say, of corruption, and it would also mean an end to direct foreign aid coming to Nepal. The terrible thing about all this is that the people who need this aid most are being denied it by those who they elected to govern them.

Côté gouvernement, en temps normal, cela s'explique par les lois existentes afin d’éviter des importations illicites et assurer un prélèvement des taxes. En temps de crise, la corruption endémique des autorités bien connue sème le doute auprès des populations et aux yeux du monde. Un nouvel Haïti ????                  

Les autorités veulent contrôler les dons en matériel et prélèvent une taxe de 14% sur la valeur du produit qui ne passe pas par eux. Les dons privés en argent doivent obligatoirement passer par eux également.

Il semblerait que dans l’urgence et le chaos, les comportements des dirigeants, tant décriés par les Népalais, soient mis à la lumière du monde. Je me posais aussi la question de savoir comment cela se passerait dans un autre pays…

Côté population,  des vols sont signalés dans les maisons. Les journaux signalent également que deux administratifs ont été arrêtés alors qu’ils volaient des reliques à Darbar Square de Katmandou ; de mêmes faits ont été repris sur Baktapur où maintenant la police veille.

Quelques tensions normales dans cette détresse ont eu lieu également aux points de distribution d’eau et de nourriture…

Une chose est sure, le pays a besoin d'aides, de dons pour faire face à la catastrophe. Utiliser des contacts sûr sur place pour vos envois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Yeti
commenter cet article

commentaires

Vos envies sont notre passion.

Envie de changer d'air, de prendre de l'altitude ; envie de découvrir et de connaître d'autres civilisations et d'autres cultures ? Vous vous souciez de le faire en accord avec les populations rencontrées...

Envie de rêver d'autres horizons ; envie d’expéditions, de trekkings au Népal ; envie de pratiquer vos activités montagnes préférées en toute sécurité avec un personnel qualifié ? Vous avez besoin d'une organisation française et d'un encadrement professionnels pour découvrir l'Himalaya (Ladakh, Zanskar, Nubra, Rupsu, Tibet) ?

Quelque soit votre niveau, vos attentes, vos rêves, ne vous posez plus ces questions, la Compagnie des Guides de Katmandou vous propose des programmes tout compris ou à la carte.

Découvrez les et partez en bonne Compagnie.

 

logo CGK

 

La Compagnie des Guides de Katmandou

Recherche

Aidez nous à vous aider

Vos questions, nos réponses peuvent intéresser d'autres personnes...
Soumettez-nous les !
himalco@gmail.com

Témoignages & Descriptifs